Michaël Girardin (éd.), « Fiscalités Antiques. Aux origines de l'administration provinciale romaine », Rome, L’Erma di Bretschneider, 2023, 212 p.

Comment la Rome antique, avec son gigantesque empire, a-t-elle organisé son système fiscal ? De nombreuses traditions locales ont été prises en compte lors de la mise en place de l’administration fiscale romaine. Les situations spécifiques étaient si nombreuses que l’on peut même se demander s’il existe un « système fiscal romain ». En étudiant les systèmes fiscaux pré-romains et leur évolution au lendemain de l’intégration romaine, ce livre vise à démontrer le fonctionnement empirique de l’administration romaine et sa capacité à s’adapter à différents contextes pour construire un empire.

 

Bruno Béthouart, André Diligent. L' itinéraire d'un chrétien démocrate du Nord, Presses Universitaires du Septentrion, 2023, 370 p.

« Je suis quadruple citoyen : roubaisien, français, européen, du monde » : telle est la profession de foi d’André Diligent, né en 1919 à deux pas de la mairie de Roubaix ville dont il est le premier magistrat de 1983 à 1994. Cette biographie vise d’abord à rappeler ce qu’il doit à son père, le démocrate-chrétien Victor Diligent, avocat des riches et des pauvres, puis à présenter son investissement au sein du Mouvement républicain populaire issu de la Résistance attaché à la famille, l’autorité tout autant qu’au souci social et à l’esprit de justice. Qualifié par les médias de M. Propre ou de Candide du Sénat pour avoir dénoncé la publicité clandestine à la télévision, André Diligent lutte durant 25 ans pour faire droit aux résistants de La Voix du Nord, est lucide sur l’Algérie et sur l’environnement. Ce catholique roubaisien, « capable de tout » pour sa ville, s’engage dans la résistance, suit Pierre Pflimlin pour une Europe proche de ses concitoyens. Orateur percutant et chaleureux, André Diligent a dû affronter des épreuves familiales sans jamais oublier de « jouer collectif ».

François Ars & Bruno Béthouart (dir.), Sacré et nature (Actes de la XXXe université d’été du Carrefour d’histoire religieuse, Vannes, Espace Montcalm, 11-13 Juillet 2022), Les Cahiers du Littoral 2-21, Saint-André-lez-Lille, 2023, 399 p.

Très riche par sa diversité des approches, marquée par des permanences qui courent au long des siècles mais aussi par des ruptures, des contestations qui remettent en cause certaines évidences, cette XXXe session de l’université d’été du CHR a bien démontré que, depuis les origines, le danger de la relation entre le sacré et la nature est double : celui de la tentation de l’anthropomorphisme qui réduit l’animal et le végétal à la soumission totale ; celui du danger du zoomorphisme, de l’antispécisme qui fait de l’homme le plus dangereux des êtres vivants. Pour éviter de tomber dans ces postures idéologiques, la solution ne résiderait-elle pas dans un retour au bon sens pragmatique d’une loi commune à valeur universelle s’appuyant sur un droit naturel respectueux des uns et des autres ?  

Florence Dumora et Florence Toucheron (dir.), « L’homme et la représentation du savoir dans les mondes hispaniques aux XVIe et XVIIe siècles », Savoirs en prisme, 17, 2023, 106 p.

La concordia oppositorum et la transformation des êtres mais aussi, caractéristique de l’époque baroque, le perpetuum mobile figurent parmi les grands principes conceptuels qui régissent la pensée des XVI et XVIIe siècles. Ces catégories ont façonné les arts iconographiques et ont de ce fait été rendues visibles et théorisées par les artistes, particulièrement par les Italiens, au XVe siècle. Ces théories de la représentation impliquent une promotion du regard parmi les autres sens, un regard sur l’homme lui-même qui, ainsi, produit son image, se fait et se pense image. A partir de ce mouvement culturel et épistémique, ce numéro propose d’explorer divers domaines – iconographie, cartographie, écrits – pour essayer de dégager les termes dans lesquels s’exprime un être au monde spécifique de l’époque en question.

 

Éric Roulet, « Le cacique et l'inquisiteur, les indiens de la Nouvelle-Espagne devant le tribunal du saint-office au XVIe siècle (1521-1571) », Presses Universitaires de Nouvelle-Aquitaine, Gestes éditions, 2023, 304 p.

Malgré l’intense effort missionnaire déployé par les ordres mendiants en Nouvelle-Espagne au XVIe siècle, l’idolâtrie demeure ; elle est rapportée par tous les acteurs de la vie coloniale, qui n’ont de cesse de déplorer cette situation scandaleuse. Aussi, la répression des mauvais comportements des nouveaux convertis indigènes s’impose. Elle revient à l’Inquisition qui sévit à leur encontre entre 1521 et 1571 sous la forme d’une inquisition apostolique. Mais comment les Indiens sont-ils traités par l’Inquisition ? Force est de constater que peu de procédures sont engagées à leur encontre malgré le discours de fermeté des autorités. Elles concernent principalement les chefs indigènes ou caciques. Quelles sont les motivations des inquisiteurs et de leurs auxiliaires ? Les raisons d’un procès ne sont-elles pas d’une autre nature que religieuse ? Que dire du face-à-face entre le cacique et l’inquisiteur ?

 

Jacques Amblard, Jacqueline Bel & Till R. Kuhnle (éd.), « Musique et politique », Les Cahiers du Littoral I, N° 21, Düren, Shaker Verlag, 2023, 410 p.
Andréa Grafetstätter, « Walthero cantori de Vogelweide. Ein höfischer Sänger zwischen Tradition und Innovation », Düren, Shaker Verlag, 2023, 456 p.

Walther von der Vogelweide (um 1170-1230) vermacht der Nachwelt einen Fundus mittelalterlicher Lieder, den er in einem Lied (L 66,27) ausdrücklich für die nächste Generation bestimmt und dafür deren Gewogenheit (hulde) erbittet. Die umfangreiche Rezeption seiner Liebeslieder und Sangsprüche im Spannungsfeld zwischen Akzeptanz und Auflehnung zeugt von diesem Wohlwollen. Die Bekanntheit Walthers führt zur Frage, ob angesichts all der Bücher über den mittelalterlichen Autor und sein Werk noch ein weiterer Band nötig ist. Die Antwort lautet: Ja! Wir brauchen immer neue Bücher über Walther von der Vogelweide, die überkommene Ansichten hinterfragen und neue Akzente setzen. Eine solche Neuakzentuierung betrifft im hier präsentierten Buch die verstärkte Fokussierung der Überlieferungsumgebung einzelner Lieder und der Aufführung der Lieder vor einem mittelalterlichen Publikum. Den Grundlagen zum Verständnis der Entstehungsbedingungen mittelalterlicher Literatur, ihrer Aufführung, Tradierung, Edition und Über-setzung in der Neuzeit folgt die Interpretation ausgewählter Lieder sämtlicher Gattungen, die das Spektrum von Walthers literarischem Schaffen aufzeigen. Moderne Rezeptionsdokumente beschließen den Band, der neugierig auf Walther von der Vogelweide machen oder die bereits vorhan-dene Neugier verstärken soll.

Possibilité de commander auprès de : corinne.rameau@univ-littoral.fr

Lise Demeyer, Romain Magras, Isabelle Pouzet Michel, Benoît Santini (dir.), « Instabilités et mutations : les jeux du « Je » dans la littérature latino-américaine », Düren, Shaker Verlag, 2023, 236 p.

Il semble aller de soi que le concept du « je » en littérature se réfère au narrateur, au sujet lyrique ou au personnage de théâtre. Cependant, si l’on approfondit la réflexion, la définition est plus complexe qu’il n’y paraît, car il n’est pas aussi aisé de dissocier dans le récit narrateur et instance auctoriale, et en poésie, sujet empirique et sujet lyrique. Quelles caractéristiques du « je » émergent de la façon dont il s’expose et de la réception qu’en a le lecteur ? L’acte de lecture pourrait, dans les différents genres littéraires latino-américains, se proposer de mettre en évidence dans leur diversité les stratégies de mise en texte de cette subjectivité et de débusquer les masques derrière lesquels se cachent ce « je » et ces jeux du « je ».

Possibilité de commander auprès de : corinne.rameau@univ-littoral.fr

Éric Roulet (éd.), « Les premières compagnies dans l'Atlantique 1600-1650, III. États et compagnies », Düren, Shaker Verlag, 2023, 172 p.

Les compagnies de commerce et de colonisation du XVIIe siècle ne bénéficient pas dans l’historiographie d’une bonne image. Elles sont jugées peu efficaces voire inutiles et inadaptées. Les travaux de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle les ont depuis longtemps condamnées. Il est nécessaire d’aborder autrement la question de leur place dans la première globalisation en les replaçant au cœur du dispositif d’expansion européen, et en privilégiant une démarche résolument comparatiste prenant en compte les entreprises françaises, anglaises et néerlandaises.

Pour ne regarder que celles qui s’intéressent à l’espace atlantique, le plus fortement concurrentiel, force est de remarquer qu’elles ont joué un rôle essentiel dans la colonisation de l’Amérique au XVIIe siècle, avec l’approbation de leurs gouvernements respectifs, et dans le développement du trafic transocéanique. Mais quoique soutenus par les États, dont elles ont obtenu des privilèges, elles n’en ont pas moins une existence propre, ce sont des entreprises privées supportées par des actionnaires qui en attendent des bénéfices.

Le présent ouvrage est le troisième volet d’une enquête sur les aspects entrepreneuriaux des compagnies. Il est consacré aux rapports complexes entretenus entre la puissance publique et les compagnies.

Possibilité de commander auprès de : corinne.rameau@univ-littoral.fr