Unité de Recherche sur

l’Histoire, les Langues

les Littératures et l’Interculturel

Paul Cormier, Xavier Gilly et Michaël Girardin (dir.), Construire la légitimité politique de l’Antiquité à nos jours, Travaux du Centre d’études supérieures de la Renaissance, 6, Paris, Classiques Garnier, 2021, 398 p.

De la Grèce antique jusqu’à l’Amérique de Donald Trump ou à la France d’Emmanuel Macron, cet ouvrage collectif explore la boîte à outil des dominants en quête de légitimité. Qu’ils soient dans une phase de conquête du pouvoir, à l’apogée de leur domination ou encore en période de déclin, tous les gouvernants cherchent à paraître légitimes en s’appropriant un panel de mesures, de discours et de dispositifs qui évoquent les attentes de leur société et de leur temps. La comparaison d’études de cas diversifiées permet de mettre en évidence des continuités historiques fortes, mais aussi de révéler que la légitimation, c’est-à-dire ce processus visant à construire la légitimité politique, reste toujours une expérimentation et une prise de risque.